La femme en Iran

La loi islamique depuis l’arrivée des mollahs au pouvoir impose aux femmes et aux filles à partir de 9 ans de porter le hidjab, c’est à dire le voile islamique.

La tunique manche longue longues couvrant les formes est de rigueur. Le tchador sorte de voile ample de couleur noire n’est imposé que dans certains sanctuaires musulmans.

Il peut souvent être prêté à l’entrée des sites. Cette loi islamique est valable pour toutes les femmes y compris les femmes étrangères. Les bras, les épaules doivent être couverts pour les femmes.

Un simple foulard de couleur peut convenir, la difficulté étant que le foulard ne glisse pas. Les femmes iraniennes attachent leur foulards avec des épingles dans les cheveux ou le serrent au cou avec une attache.

Dans les espaces privés, il n’est pas nécessaire de porter le foulard.

La police des moeurs, en général composée d’un policier et d’une femme peut faire remarquer aux iraniennes de couvrir leurs cheveux plus intégralement.

Ces remontrances de la police des moeurs peuvent aller de la simple remarque, à une amende ou bien de la prison.

Bien que la plupart des iraniennes détestent porter le voile, elles le portent toutes et jouent de leur féminité pour les plus jeunes en investissant maquillage, vernis à ongles et lunettes de soleil.

En Iran, la femme n’est pas libre. L’âge légal du mariage a été abaissé à 13 ans.

Tous les métiers ne sont pas accessibles à la femme iranienne (juge par exemple). Le code de la famille accorde aux hommes des droits supérieurs dans le divorce.

Les mariages temporaires sont autorisés, les rapports hors mariage sont interdits et l’adultère est puni. Le contrôle de la sexualité féminine est permanent en Iran.

En revanche, les femmes travaillent. Elles sont très nombreuses à poursuivre des études supérieures à l’université, conduisent et participent très activement à la vie sociale iranienne.

Pour la femme en situation de touriste, il convient de respecter le port du foulard dans les espaces publics et de couvrir épaules et bras. Les pieds peuvent être découverts dans des sandales.

Mêmes les hommes n’ont pas le droit de porter le short et débardeur. En respectant ces consignes, vous n’aurez aucun problème.

la femme en iran
les femmes iraniennes