La cuisine Iranienne

La cuisine iranienne varie selon les régions. Il faut savoir que la cuisine iranienne n’est pas épicée, vous n’êtes pas en Inde.

Vous serez servi au restaurant sur une nappe qui est traditionnellement brodée de prières ou de poésie persane. Certains accompagnements (mokhalafaf/ nahar/sham) composés de fines herbes (basilic, coriandre, estragon, persil) agrémentent souvent les plats principaux.

le pain en iran
la nourriture en iran

L’accompagnement proposé des plats est souvent le riz qui se décline en 4 types de cuisson :

  • le riz Chelow (riz cuit à la vapeur)
  • le riz polow (riz cuit à la vapeur avec des condiments)
  • le riz Kateh (riz cuit plus collant)
  • le riz Damy (riz cuit au torchon)

N’oublions pas le safran et les berberis (baies rouges) qui accompagnent souvent le riz.

Beaucoup de viande dans les plats :

  • le Khoresht (ragoût servi avec du riz basmati)
  • Aash (soupe épaisse d’orge)
  • Kookoo (tarte omelette)
  • Polow (riz avec de la viande et des herbes)

La cuisine iranienne est délicieuse, raffinée et très peu chère, profitez des restaurants traditionnels, ils sont magnifiquement persans…

On mange pour quelques euros en Iran dans les restaurants populaires…

Les iraniens mangent souvent sur des banquettes traditionnelles et ils adorent pique niquer.

restaurant iran
restaurant pas cher iran

Le thé iranien

Les Iraniens boivent du thé noir. L’introduction du thé en Perse date du XVII ème siècle. Le Thé iranien provient du Gilan, l’une des 31 provinces de l’Iran au bord de la mer Caspienne.

Il faut absolument aller déguster un thé dans une maison de thé (Chaykhaney).

Le Thé est généralement servi avec un beaucoup de sucre de différentes formes et avec quelques petits gâteaux, des dattes au sésame.

salon de thé en iran
le thé en iran