Le climat de l'Iran

Le climat est aride de type continental avec des hivers rudes et des étés torrides.

Mais des différences de climat sont très notables entre les abords de la mer Caspienne (humide et doux) et le le littoral sud aux étés torrides.

Les précipitations sont peu nombreuses et concentrées pendant la période d’octobre à Avril.

climat de l'iran
température iran

Les températures

Mois Température Nbre de jours ensoleillés
Janvier 15 26
Février 18 19
Mars 21 25
Avril 29 28
Mai 32 29
Juin 34 29
Juillet 36 30
Août 36 29
Septembre 38 29
Octobre 28 30
Novembre 23 27
Décembre 16 28

L’Iran a deux zones climatiques distinctes :

Le Nord de l’Iran

La côte nord a un climat assez tempéré avec 4 saisons bien marquées :

  • Automne (septembre à novembre) entre 15° et 25° avec des pluies soutenues.
  • Hiver (décembre à février) les températures baissent autour de 10° avec des précipitations réelles.
  • Printemps (de mars à début mai) les précipitations sont faibles et les températures oscillent entre 15° et 25° selon le mois.
  • Eté (Juin à Août) les températures sont élevées mais moins que dans le Sud, supérieures à 30° voire plus selon l’endroit.

Le centre de l'Iran

Les plateaux et le sud de l’Iran ont un climat aride et sec avec deux saisons uniquement : une saison chaude et une saison douce. L’environnement est désertique avec toutes les formes de déserts possibles.

La saison douce est la meilleure saison pour voyager elle se situe entre octobre et mi Mai. Au printemps en avril, début mai des précipitations sont possibles.

Les Iraniens nous ont souvent dit que dans la région du plateau central Chiraz, Ispahan, Kashan les températures pendant les mois les plus chauds peuvent dépasser les 50°.

Ispahan

Ispahan est au centre de l’Iran à 1500 mètres d’altitude, voici un tableau relevant les températures minimales et maximales par mois et un relevé des précipitations.

Les températures sont sensiblement identiques à Kashan et à Téhéran.

A noter qu’à Téhéran le phénomène de pollution augmente de quelques degrés les températures.

Ispahan J F M A M J J A S O N D
Min (°C) - 2 0 4 9 14 19 22 20 16 9 4 -2
Max (°) 10 13 18 24 29 34 36 40 31 35 17 11
Préc.(mm) 15 15 20 20 10 1 1 0 0 6 12 20
Jours 4 3 4 4 2 0 0 0 0 1 2 4

Les saisons touristiques

Il existe donc deux saisons touristiques appelées "High season" le printemps, mars avril, mai et l’automne fin septembre, octobre, novembre. Pendant ces mois les températures sont plus douces, plus favorables aux escapades touristiques. Il peut y avoir des pluies soutenues en avril mais pour les Iraniens, c’est évidemment du beau temps.

Les régions du Centre et du Sud sont désertiques voire semi-désertiques et connaissent donc comme la plupart des régions de l’Iran,excepté le nord, d’importants problèmes de sécheresse. Les hautes montagnes entourent les déserts de cailloux ou de sable.

Le «Qanat»

Les agriculteurs manifestent d’ailleurs assez souvent pour mettre en lumière le problème de l’eau pour l’irrigation de leurs cultures. L’eau provient le plus souvent de sources situées dans les montagnes et très tôt dans l’histoire, les Perses ont compris qu’il fallait pour leur survie capter l’eau des montagnes et l’acheminer dans les villes sous terre pour éviter l’évaporation. Yazd, une des plus anciennes villes du monde doit sa survie et son développement à la mise en place des « Qanat ».

Un système d’irrigation très ancien les «Qanat» avait été développé dans la Perse ancienne. Ces aqueducs souterrains très profonds mesurent plus de 50 Km à Kerman. Il en existe partout en Iran à Ispahan, Yazd, Gonabad.

L’irrigation en Perse était très développée et remonte pour les plus anciens "Qanat" au 1er millénaire av J.C.

L’eau est donc une valeur essentielle qu’il convient de préserver. C’est la raison pour laquelle en tant que touriste en économisant au maximum les pertes d’eau dans votre logement, vous épargnerez un peu la faible ressource hydrique de ce pays.

fleur en iran